Mise en place d’un club “managers intermédiaires”

Chiffres clés : 7 entreprises concernées de 35 à 200 salariés, 6 ateliers de co-développement, équipe projet de 2 consultants

Contexte :

Suite à une GPECT menée sur un territoire industriel avec le concours des partenaires institutionnels (Direccte, fédération professionnelle, …), des axes de travail sur le territoire pour les prochaines années ont été identifiés.
Un des axes de développement concerne la valorisation des compétences des salariés, et en particulier le besoin de renforcer l’encadrement intermédiaire.
Proposition par notre cabinet de lancer, en partenariat avec une association de chefs d’entreprises, un « club de managers intermédiaires » s’appuyant sur la méthodologie du codéveloppement professionnel.

Actions :

Création d’un premier groupe « pilote » sur le territoire, en respectant quelques prérequis : un seul participant par entreprise, des secteurs d’activités différents, un engagement autour de règles de confidentialité notamment.

Animation de 6 ateliers de manière à permettre à chacun de présenter une situation concrète à traiter collectivement par le groupe (principes du codéveloppement, pédagogie de l’action, de l’expérimentation et de la dynamique de groupe) : les participants travaillent sur leurs « cas » réels et cherchent ensemble, dans cet « espace ressources », des nouveaux leviers et solutions opérationnelles aux problématiques rencontrées par les managers.

Déploiement des 6 étapes de la méthode à chaque atelier, et facilitation par 2 consultantes aguerries à l’animation de collectifs et à la psychodynamique des groupes

Résultats :

  • Découverte d’une méthodologie spécifique au travail collaboratif pour 7 entreprises du territoire (et 2 autres groupes constitués très rapidement après la réussite du 1er -> 14 entreprises supplémentaires) → possibilité de déployer en interne, à l’issue, la méthode acquise par chaque participant dans son entreprise
  • Une innovation managériale déployée avec succès sur un territoire
  • Partage des pratiques entre participants et apprentissage de nouveaux modes de faire
  • Développement de l’écoute des participants, et de leurs capacités managériales dans leur ensemble